REUNIONPLUS

g. Création de Jardins Familiaux

jeudi 26 juillet 2007 par expedit elfordy

1 - IDENTIFICATION DU PORTEUR DE PROJET

Structure maître d’ouvrage

Nom Association loi 1901 « REUNION PLUS »

Adresse : 2 chemin Bras sec Caroline 97412 BRAS PANON

Tél. 02 62 51 51 04

Fax : 02 62 51 51 04

Web : http://reunionplus.com

Nom et fonction du représentant légal : Président ELFORDY Expédit Nom et fonction du chef de projet : Président ELFORDY Expédit Date de création : 18 janvier 2004

Présentation de la structure :

Objet : Mouvement de défense et de lutte contre les exclusions sous toutes ses formes.

· Missions

Rôle et buts :

* Recherche d’autonomie sociale pour tous publics en difficultés . * Mise en place d’actions de formation et toutes activités pouvant permettre l’amélioration de la qualité de vie du public visé.

· Activités principales

* Mise en place d’un Carrefour Rural Européen de l’océan Indien

· Gestion d’actions de formations NTIC. * Accompagnement et gestion d’un club de Motocross dénommé MXPLUS CAROLINE * Gestion d’un site Web http://reunionplus.com/

· Présentation succincte des activités principales :

1. Être dans l’espace francophone de l’océan indien, à l’initiative de projets exprimant les valeurs de solidarité dont sont porteurs les jeunes et les seniors de notre époque.

2. Apporter avec eux la contribution au développement d’une société plus juste et plus humaine.

3. Animer, fédérer l’ensemble des opérateurs de développement en créant les conditions d’un véritable réseau d’échanges régional : transfert de savoir-faire et d’expérience, partage de connaissance.

2 -NATURE ET DESCRIPTION DU PROJET

Le projet

Création d’une structure “Jardins Familiaux associés à un pôle Apiculture”

· Titre du projet :

Je lance un appel aux associations Réunionnaises travaillant sur le terrain, dans des actions similaires, à rejoindre : http://réunionplus.com : par l’intermédiaire de mon mail perso : eelfordy@wanadoo.fr pour un partenariat utile et efficace pour la mise en place de ce projet .

· Résumé du projet (pilote) :

Il s’agit de mettre à disposition des parcelles de terrains, d’un minimum de 200 M2, à dispositions des familles et, fournir une formation permettant à ce public de gérer la structure et de se prendre en mains ainsi que de gérer un élevage apicole bio, ou la récupération de miel sauvage en forêt, dans le respect des normes européennes en vigueur.

· Les 3 principaux constats ayant amené à l’élaboration du projet :

1) L’extrême pauvreté,

2) La marginalisation,

3) La dépendance de la population face à la mondialisation.

· Les éléments déclencheurs :

Notre volonté de sortir la population réunionnaise du constat environnemental, de l’amener à redécouvrir les valeurs de la solidarité, la reprise en main de son avenir par un travail valorisant afin d’améliorer son alimentation sa santé et son hygiène de vie .

· Etat d’avancement du projet : étapes à franchir

Le projet est en cours d’élaboration, et consiste à mettre en place deux plans de formation pour les futurs responsables de l’action :

- une formation en agriculture à partir du savoir faire local,

- une formation en Apiculture (in extenso) en utilisant le savoir faire des seniors dans ce domaine et le modernisant, selon les critères actuels d’élevage.

A partir de ces éléments les associations concernés et qui voudront s’investir, chercherons les lieux les plus adaptés à la mise en place du concept, de préférence aux abords immédiats des structure d’habitat social.

· Les valeurs qui fondent le projet :

Solidarité active,

Aide à la reprise en main de leur destin pour une population désabusée, qui se laisse vivre, et qui a perdu l’essentiel : “l’espoir”,

Description concrète de l’action (en cours à la Réunion)

La recherche d’espace pour l’accueil des structures :

L’action qui concerne l’association commence :

1. par : des réunions thématiques, présentant les objectifs,

2. les enjeux sociologiques

3. les enjeux écologiques,

4. les retombées en matière de lutte contre la pauvreté .

5. les perspectives d’avenir en matière de commercialisation et autres .

Pour beaucoup de familles vivant dans une extrême pauvreté, la prostitution est une source de revenu irremplaçable et fait partie de nouveaux acquis sociaux....

· Personnes bénéficiaires du projet

Les familles (toutes) de façon à recréer une certaine mixité sociale et de nouvelles solidarités, mais aussi les seniors qui apporteront leurs expériences dans les divers domaines, surtout l’apiculture....

Nature de l’action

Lutte contre la pauvreté.

Redécouverte de la valeur du travail .

· Organisation et fonctionnement

Pour nous, il est impératif que l’organisation et le fonctionnement soit organisés et gérés par les attributaires, nous ferons les évaluations et nous apporterons des aides ponctuelles, telles que des fournitures et semences diverses, graines,(groupe electrogènes, pompes à eau pour l’irrigation, aides diverses à l’aménagement, des outils divers (matériels de récupération), Nous nous attacherons à former les encadrants qui le souhaitent et surtout concernant la prise en charge de la commercialisation des produits des ruchers, nous aiderons en mettant en place des services de collectes et surtout une surveillance qualité des produits...

Ressources du projet

· Ressources humaines mobilisées (professionnels, bénévoles…)

Pour l’instant uniquement des bénévoles 6 au total (d’autres sont sur le point de nous rejoindre) qui s’attellent à se battre pour trouver des solutions de financement et à se déplacer sur le terrain par leurs propres moyens, sans espoirs de retour sur investissements, nous travaillons à trouver des financements pour la formation de personnes en difficultés d’insertion et peut-être la possibilité d’embauche sur contrat aidés. Compte tenu que le paiement d’une adhésion n’est pas possible dans ce contexte, demander une cotisation à un public, vivant en dessous du seuil de pauvreté est, dans l’immédiat impossible.

Il est à noter que ce projet a bénéficié du label Fraternité 2000

· Ressources matérielles (locaux, transports…)

Aucune ressources propres, le matériel informatique, les logiciels, le transport, les locaux, sont mis à disposition par les membres du Conseil d’administration, qui en outre assurent toute la logistique, bénévolement, avec l’espoir que les pouvoirs publics vont prendre en considération ce projet....

· Ressources financières nécessaires Nous nous orientons vers la recherche de partenariat et lançons un appel aux dons et à l’aide internationale…

3 - METHODE D’ELABORATION DU PROJET

· Analyse de la situation de terrain et des besoins

A l’heure ou la société traverse une période dans laquelle l’agressivité latente qui sommeille en elle, face à la pauvreté et qui tente à se manifester de plus en plus librement à l’égard des étrangers surtout, parfois avec violence nous avons le devoir de réagir.

Dans ce contexte de profondes mutations culturelles, sociales et économiques, où la démotivation personnelle, l’exclusion socio-économique, voire une marginalisation en pleine croissance, il est fondamental de restaurer, de promouvoir et d’élargir l’espace de création, de participation et d’expérimentation, il est important de valoriser l’expérience acquise par les seniors et tenter de répondre aux aspirations des réunionnais à la solidarité, de valoriser le potentiel important qu’ils possèdent dans des domaines comme l’agriculture et l’apiculture malheureusement sous-exploités aujourd’hui.

Il apparaît clairement qu’à partir de ce constat notre action est à même de basculer ces tendances grâce à un projet simple, formateur, solidaire et créateur d’activités de subsistance locale.

· Modalités de mobilisation des acteurs locaux

Afin de mobiliser des acteurs locaux il est impératif de mettre en place une formation pour les futurs responsables associés à ce projet, il serait à la limite opportun de créer dans le département, des Antennes de l’association Réunion Plus qui utiliserait le potentiel de connaissance des seniors afin que ces derniers soient formateurs, le rôle de l’association étant le suivi et à l’évaluation des actions de terrains et de travailler à faire évoluer le concept sur l’ensemble du département, médiatiser au niveau National et Européen, mobiliser des partenaires financiers

· Instances de suivi et de validation des différentes étapes du projet

L’association Réunion Plus et les partenaires impliqués qui le souhaiteraient.

4 -LES RESULTATS ATTENDUS ET L’IMPACT DU PROJET

Les résultats attendus · Au niveau de la vie quotidienne et/ou sociale des habitants du territoire Autosuffisance alimentaire, revenu d’appoint . Création d’associations de jardins familiaux dans toute la région Mise en place d’une unité de conditionnement et de commercialisation des produits de la ruche (possibilité de création d’emplois d’un minimum de 10) au départ

L’impact du projet

· Sur les liens entre les acteurs et les partenaires Médiatisation internationale des actions, informations, compte rendu mensuel des résultats sur notre site web

· Sur la manière de « faire ensemble » Apports et échanges de connaissance et de savoir faire

· Les 2 ou 3 points forts du projet ?

Mobilisation au travail et à la création/gestion d’associations

Permettre l’arrêt de l’exode rurale

Autosuffisance alimentaire et un revenu d’appoint

· Les 2 ou 3 points faibles ?

L’insécurité des biens Obligation de mise en place d’un service de gardiennage

-5 - Subventions

Nous lançons un appel à la générosité internationale

· Affectation prévue Gestion administrative, achats de matériel d’exploitation, loyers, déplacements/missions, suivi, évaluation, dynamisation de l’accueil...

Le Président de Réunion Plus Expédit ELFORDY


Identifiants personnels

Lien hypertexte :

Si vous avez un site Web, vous pouvez l'indiquer ci-dessous

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 17446

Site réalisé avec SPIP 1.9.2b + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSREUNION PLUS   ?

Creative Commons License